Le Buet (3096 m) (74)

 

 Carte IGN ech 1/25000  3630 OT ouest

 

Accés: de Chamonix, prendre direction l'Argentiere, traverser le village et continuer vers le col des Montets. Aprés avoir passé le col, continuer jusqu'au village du Buet. Parking.

 

Attention,  l’itinéraire décrit ici est donné à titre indicatif. Il ne peut en aucun cas engager la responsabilité de son auteur.

 

Avant de partir en montagne, il faut : consulter la météo, avoir un matériel adapté (les chaussures notamment), être conscient de ses possibilités physiques,  se renseigner sur l’itinéraire et si vous partez seul, prévenir une tiers personne de l’itinéraire emprunté.

 

Le Buet Temps Denivellé + Denivellé - denivellé total
  8h15 1692 m 1692 m 3384 m

 

 

 

Le lever est programmé tôt se matin. Aujourd’hui, nous nous attaquons au Buet (3096m). 

Pour avoir par le passé effectué deux fois cette ascension, je connais les difficultés de ce sommet, surtout dans le cadre d’une ascension dans la journée : dénivelé important et itinéraire très long. 

Donc, petit dej vite avalé, terminer les sacs, mettre les chaussures, à la voiture et en route ! 

Il fait encore nuit lorsque nous démarrons notre randonnée. Le sentier est juste en face du parking et les panneaux indiquent le refuge de la pierre à Bérard.

Le jour se lève alors que nous passons devant les chalets de la Poya. Le sentier monte doucement pour arriver à la cascade à Bérard (buvette en saison). Nous avançons accompagné par le bruit du torrent en contrebas. Par des passerelles, nous traversons plusieurs fois le torrent.

Premiers vrais lacets et  la montée se fait plus raide. Nous sortons de la forêt et nous apercevons le refuge. Nous suivons le sentier qui lézarde dans ce joli vallon puis, après une dernière montée bien raide, c’est l’arrivée au refuge (1925m). Souvenirs d’une nuit passée ici il y a quelques années avec deux de mes fils…

Première pause avant d’attaquer le plus dur… ! C’est la fermeture du refuge : démontage des gouttières, fermetures des fenêtres, emballage du matériel dans de grands sacs qu’un hélicoptère viendra chercher…bientôt l’automne. D’ailleurs, le temps est au diapason : gris, mais pas assez pour cacher le sommet du Buet tout la haut.

En route pour le Buet 1

Dsc01312
Dsc01313

Le refuge en mode fermeture

La haut, le sommet dans les nuages

En route pour le Buet 2

Allez, en route ! Dés les premiers mètres, l’ambiance est donnée : raide, très raide! Le pas est court, le souffle aussi. Enfin, nous dépassons cette partie est nous arrivons dans les gros blocs. Traces rouges et cairns nous indiquent 36 chemins et autant de raisons d’hésiter sur l’itinéraire. Mais pas besoin de trop discuter, il faut monter ! Nous sortons de cette zone et par un sentier bien marqué, nous arrivons au col de Salenton (2526m). 

10 minutes de pause et nous commençons la montée vers le sommet qui est là haut sur notre droite. Les lacets sont courts est la pente très raide. Je sais que c’est la partie la plus dure et qu’après le sommet est à porté de main.

Les premiers névés font leur apparition.

C’est enfin l’arrivée au relais (radio, tv) et le début du morceau que je préfère : l’arête qui conduit à la pente sommitale. Elle est battue par les vents et ne trainons pas. Puis c’est la dernière pente et le sommet (3096m). C’est toujours un moment magique d’arriver sur un sommet quel qu’il soit. C’est la troisième fois que je suis au sommet du Buet et la joie est toujours la même.

Devant nous, la chaine du mont Blanc dans son intégralité : aiguille Verte, les Drus, les Jorasses, les Courtes, les Droites et bien sur, le Mont Blanc. Difficile de ne pas faire des projets d’ascension lorsque l’on est devant un tel panorama. Refaire une nouvelle fois le mont Blanc reste un projet que j’espère réaliser. 

Dscf5174
Dscf5190

La montée raide au dessus du refuge

Au sommet

Dscf5192

En route pour le Buet 3

Le Buet 4

En route pour le Buet 5

En route pour le Buet 6

L’heure du retour a sonné. Bonne descente jusqu’au col de Salenton, puis longue et pénible jusqu’au parking (comme d’habitude…). Demain retour vers nos foyers avec dans la tête de superbes images. L’hiver va être long…..

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site